top of page

À propos

La sculpture sur pierre est bien plus qu'une simple manipulation de matériau. C'est un dialogue intime entre l'artiste et la pierre, une exploration de la forme, de la texture et de l'essence même de cet art ancestral. Florence Jarrige incarne cette harmonie entre l'artisan et la pierre, fusionnant la créativité avec la beauté brute de ce matériau millénaire.

Sa passion pour la pierre a pris racine au cœur même de sa famille, où la géologie était une fascination partagée. Explorant dès son plus jeune âge les carrières de pierre en Bourgogne, Florence a nourri un lien profond avec ce matériau. C'est dans ces paysages uniques qu'elle a ressenti cette attirance viscérale pour transformer la pierre en œuvres d'art.

Son périple artistique l'a menée des terres françaises aux États-Unis, où elle a perfectionné son art à l'éminente institution d'Elizabeth Ney, à Austin, Texas. Un retour en France a marqué le début d'une formation en "taille de pierre et ornementation", et des collaborations passionnantes dans la restauration de calvaires bretons.

Florence a croisé la voie des Compagnons du Devoir, une opportunité remarquable qui a enrichi son parcours artistique. Son engagement dans la restauration de cathédrales et de châteaux historiques a poli son expertise, fusionnant ainsi tradition et créativité.

Depuis 2012, Florence Jarrige est affiliée à la Maison des Artistes, gravissant les marches de son propre atelier. Un lieu de création où elle présente ses œuvres lors d'expositions diverses, s'engage dans des symposiums et collabore avec d'autres sculpteurs. Sa démarche artistique est une quête infatigable pour transcender les frontières de la matière, offrant des œuvres intemporelles qui captivent et éveillent les sens.

Démarche créative 

 Explorer l'essence brute pour révéler la beauté intemporelle

Chaque sculpture de Florence est une histoire en soi, une invitation à découvrir des horizons nouveaux, tout en conservant une touche de mystère intemporel. Sa capacité à libérer l'essence cachée de la pierre et à donner vie à des formes uniques est le témoignage d'une fusion magique entre l'inspiration, la maîtrise technique et la passion inébranlable pour cet art immémorial.

 

1  Étudier la matière : La première étape de ma démarche créative consiste à étudier attentivement la pierre. J'observe ses caractéristiques, sa texture, sa couleur et son grain pour comprendre ses potentialités et ses limites.

 

​2  Écouter et sentir la pierre : Avant de commencer à sculpter, je m'imprègne de la pierre. Je l'écoute, je ressens sa solidité, sa densité, sa résistance. Je me laisse inspirer par ses formes naturelles et ses imperfections qui deviendront peut-être les fondements de ma création.

 

3    Rechercher l'inspiration : L’inspiration est une recherche du monde intérieur, de l’immatériel, la quête d’une vérité au-delà du visible, elle se trouve partout :  dans les personnes, les lieux, les émotions et les expériences. C'est cette magie subtile qui métamorphose la routine en quelque chose d'exceptionnel, l'ordinaire en une source d’émerveillement.

4    Esquisser mentalement : Avant de commencer à sculpter physiquement, je visualise mentalement ma création. Je dessine les contours de mon projet, imaginant les formes émergentes de la pierre, tout en restant ouvert aux imprévus que la matière pourrait révéler.

 

5    Commencer la sculpture : Lorsque je commence à travailler la pierre, je le fais avec respect et délicatesse. Chaque geste, chaque coup de ciseau, est intentionnel et précis, cherchant à libérer l'essence cachée de la pierre plutôt qu'à la contraindre.

 

6    Dialoguer avec la pierre : La pierre répond à mes gestes, parfois avec une résistance farouche, parfois avec une douceur surprenante. Je m'adapte à ses réactions, laissant émerger progressivement la forme que j'ai en tête tout en intégrant les caractéristiques uniques de la pierre.

 

7    Affiner et polir : Une fois la forme principale révélée, j'affine les détails avec minutie. Chaque coup de ciseau contribue à préciser les lignes, à adoucir les courbes, à révéler la finesse et la beauté cachée de la pierre.

 

8    Finaliser et contempler : Enfin, lorsque la sculpture prend forme, je prends du recul pour l'observer sous tous les angles. Je la polis pour révéler sa brillance naturelle, laissant la lumière danser sur ses surfaces.

IMG_3817.HEIC

Ambiance et inspiration

bottom of page